Chemin riverain à La Tour-de-Peilz – L’UDC fait de l’éléctoralisme

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedintumblrmail

(Une réponse à l’article dans le 24heures du 23.06.2015 intitulé « A La Tour-de-Peilz, l’UDC milite contre le sentier lacustre« )

A propos du projet de sentier riverain à La Tour-de-Peilz, l’UDC locale milite contre le projet de sentier lacustre à La Tour-de-Peilz, tout en se défendant de bafouer la volonté populaire exprimée lors du vote de 2010! N’est-ce pas schizophrénique? Comment peut-on à la fois respecter la volonté du peuple et refuser d’entrer en matière ?

De l’avis de l’UDC, le futur chemin s’écarte de plus en plus de ce que la population souhaitait au départ. De quel écart s’agit-il ? Vous n’en soufflez mot, votre parti serait-il dispensé de justifier une telle assertion ? Pour rappel, les initiants ont toujours demandé un sentier conçu dans le respect des lieux existants, pour les piétons et non pour des poussettes ou des chaises roulantes. Le projet n’a donc pas changé d’un iota depuis la votation.

D’où sort ce coût de 8 millions pour la réalisation du chemin ? Sur quoi repose cette estimation financière? L’UDC ne cherche-t-il qu’à faire peur en articulant  un tel montant ?  Même la Municipalité n’a jamais évoqué un tel coût. Enfin, ignorez-vous que le canton va subventionner à 50 % l’ensemble des travaux pour ce chemin ?

Et pourquoi agiter le spectre du coût des expropriations alors que la  récente décision du Tribunal fédéral en date du 1eravril 2015 statue en faveur d’un dédommagement minime (10.-/ m. linéaire) d’une propriétaire du Haut-Vully lors de la création d’un chemin riverain ? N’est-il pas le moment de prendre en compte la baisse progressive des dédommagements des propriétaires?

Le comité de l’Association des Rives du lac suit de près ce projet qui lui tient à coeur. Son but est de voir se concrétiser la décision prise dans les urnes par les habitants de La Tour. Il regrette le retard et les blocages en vue de la réalisation du projet et déplore  l’attitude  de l’UDC qui ne cherche manifestement qu’à faire parler de lui.

Au nom du Comité des Rives du lac », la Présidente : Geneviève Pasche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.