Dépôt d’un recours pour déni de justice concernant la pose d’un portail à la plage de la Maladaire

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedintumblrmail

L’avocat de l’Association des Rives du Lac de La Tour-de-Peilz (ARL) a déposé à mi-janvier un recours pour déni de justice auprès de la Cour de droit administratif et public.

Suite à des travaux sur la parcelle de la plage de la Maladaire, la Municipalité a installé un portail entre la plage et une parcelle occupée par des pêcheurs faisant fi de la loi sur le marchepied. Elle ne s’est pas seulement contentée de l’installer, mais l’a de plus fermé à clé.

A ce propos, de nombreux courriers ont été échangés entre l’avocat de l’Association des Rives du lac et celui de la Municipalité sans que ce dernier n’apporte de réponse fondée du point de vue juridique et / ou politique. Lassée des réponses évasives, l’Association a opté pour un recours en déni de justice.

Veuillez consulter des article à ce propos  dans la presse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.